Le mariage au Japon

Le mariage, l'union de deux êtres qui s'aiment pour la vie. Le mariage a énormément évolué au court des dernières décennies. Cependant, il reste bien ancré dans le cœur de la population japonaise. La grande différence avec la vieille époque est que désormais on se marie par amour. Les mariages arrangés (miai kekkon - 見合い結婚) ont presque disparu (la pratique persiste, mais est devenue moins contraignante pour les deux parties) au Japon.


A son origine, comme dans beaucoup de pays, le mariage avait un but utilitaire (mariages arrangés, appelés Omiai). Aux époques Nara et Heian, les japonais et japonaises se mariaient avec des gens de la même classe sociale,  par utilité plus que par amour. Aidé par le Nakôdo (personne qui arrange la rencontre), les deux parties, homme et femme échangent quelques photos, des lettres avant de se rencontrer. Ils peuvent par ailleurs refuser le mariage, s'ils ne se plaisent pas.

Mariage traditionnel au japon 2

Pour les mariages traditionnels, les deux parties passent par une cérémonie de fiançailles (Nosai no gi). Elle est symbolique et légale au Japon et engage les deux futurs mariés. Ainsi en cas de rupture, la partie «lésée» peut recevoir une compensation. La cérémonie consiste en un repas formel entre les deux familles, c'est également la première fois que les deux parties se rencontrent.

Au cours du repas, énormément de cadeaux sont échangés ( symbolisant le bonheur, la longévité, et la prospérité). La mariée reçevra un Obi (une ceinture de kimono, pour la vertue féminine) et l'époux aura droit à un Hakama (pantalon traditionnel représentant la fidélité).

De plus, 9 autres cadeaux, emballés dans du papier de riz, sont offerts aux futurs mariés:
- 1 Tonneau de sake (symbolisant l’obéissance et la gentillesse dans le mariage)
- De l’argent pour le vin (Avant était offert un tonneau de vin)
- Un éventail (Symbolise un futur qui ira en s’améliorant)
- Du chanvre (Symbolise la solidité des liens fraîchement tissés entre les mariés)
- De l’algue (Symbole de fertilité et destiné à souhaiter que le couple ait de nombreux enfants)
- De la seiche déshydratée (Symbolise le souhait que le couple dure dans le temps)
- De la bonite déshydratée (Symbolise la longévité du couple)
- Une somme d’argent dite impaire (Premier chiffre impair afin de ne pas être divisible et ne pas porter malheur)
- Un coquillage Ormeau (Symbolise la sincérité)

Une fois cette cérémonie de fiançailles terminée, le futur couple est prêt pour organiser son mariage japonais.

Mariage traditionnel au japon 1


A notre époque les chiffres du mariage au Japon sont en chute libre. Ce phénomène s'accentue par le nombre explosif de divorces. L'âge du mariage continue de reculer également (environ 25-30), et les japonais se marient de plus en plus tard voir même plus du tout.

Mariage traditionnel au japon 3

A savoir :
* Au Japon, l'âge limite des femmes pour se marier est de trente ans.
* Beaucoup de couples japonais se forment sur les lieux de travail et cela est favorisé par les entreprises.
* Sont souvent organisés des gokon (sorte de Speed-dating à la japonaise avec le même nombre de filles que de garçons) dans le but de se trouver un/une partenaire. (Favorisé à l'université, au travail etc...)
* Le mariage arrangé est en forte baisse (concerne maintenant que les personnes nées avant 1960)


Mariage traditionnel au japon 4

Avec le temps la cérémonie change. Même si la cérémonie dite «Shinto» est encore bien ancrée dans la coutume japonaise elle n'est pas prête de disparaître, par ailleurs les cérémonies de type occidentales arrivent en masse dans le pays (Grâce au publicités, et à la télévision etc...). Le mariage occidental vend du rêve aux jeunes japonais, loin des anciens clichés du mariage en kimono traditionnel, plus dynamique et moins traditionnel. Il n'est pas rare de voir des couples réaliser leurs cérémonies dans de fausses chapelles (même si il ne sont pas chrétiens). Aussi de plus en plus de mariage se passent même hors Japon, sur des îles paradisiaques.

Par ailleurs, même si les mariages à l'occidental se répendent au pays du soleil levant, les mariages mixtes ne sont toujours pas très appréciés. Aussi, l'époux/épouse, bien que vivant dans le pays ne sera jamais totalement accepté (ainsi que les enfants issus du mariage). 


Source : Un Gajin au Japon, Kanpai.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×