Keitaï Denwa

Keitai denwa 1« Keitaï Denwa» (携帯電話) est le nom donné aux téléphones portable au Japon. Arrivé sur le marché nippon en 1979 sous forme analogique et en 1991 sous forme numérique, le téléphone n'a cessé d'évoluer depuis pour plaire à une population de plus en plus friande de nouvelles technologies.

Les ¾ des japonais (soit plus de 82 millions) possèdent actuellement un « keitaï bangô » (numéro de téléphone portable). Les ventes de téléphones portables ont progressé de 27% en 2003 au Japon et leur nombre sur l'île dépasse les 110 millions en 2010.


Keitai denwa 2A la base très simple, le Keitaï n'a cessé d'évoluer et de se démocratiser depuis sa création. Proposant de plus en plus de services et abonnements (paiements, sonneries, télévisions, internet, mail, jeux, romans...), il n'a de cesse de plaire aux jeunes japonais. La plupart des lycéens (et surtout lycéennes) en possèdent 2 : un pour répondre aux parents et amis, et un autre pour leurs petit(s) ami(s). Ils peuvent envoyer 200 mails / jour et vont jusqu'à dormir avec l'appareil. Le marché est tellement saturé qu'il en est devenu un objet dit « jetable » (durée de vie : +/- 3 à 10 mois selon la génération). NTT Docomo, KDDI et Vodafone sont les 3 grandes entreprises de téléphonie mobile qui se livrent une guerre acharnée pour un marché évalué en 2004 à 74 milliards de dollars. Malgré un risque de saturation du marché, les mobiles sortent à un rythme très soutenu. Les appareils ont des formes très variées, des accessoires tendances, de nouvelles fonctionnalités, et sur commande, des coloris et textures particulières.

Keitai denwa 3Depuis 2013, le marché se divise en 3 segments : le haut de gamme avec ses smartphones (Sumātofon), le milieu de gamme avec ses téléphones multifonctions (Garakei) et l'entrée de gamme avec les téléphones low-cost (Handifon ou Pichi). Ces derniers offrent une alternative moins cher mais avec des fonctionnalités communes aux 2 autres. Le Keitaï est souvent lesté de straps et portes clés. Pour les portables à clapet, ils peuvent même être décorés de paillettes, bijoux fantasie, perles, purikuras etc. sur une face sans gêner l'utilisation ("deko-den", mot-valise pour la décoration des portables). Il existe d'ailleurs des boutiques spécialisées en décoration de téléphone (le principe est de le laisser quelques heures et vous le récupérerez tout brillant et customisé selon vos goûts).

A savoir : Il est impoli de répondre à son téléphone dans certains lieux publics (comme le train ou le métro) pour ne pas gêner les autres usagers. Il est par contre autorisé d'envoyer des mails ou de jouer. Le téléphone portable doit être coupé dans les hôpitaux (pour ne pas interférer avec les dispositifs médicaux). Comme en France, il est interdit d'utiliser son téléphone au volant d'un véhicule, et même d'une bicyclette.

Le Keitaï Denwa dans les Mangas / Animes

Keitai denwa 4Je ne me risquerais pas à faire une liste car on peut apercevoir le Kettaï dans de nombreux animes/ mangas / dramas / films japonais. « Mochi Mochi » (もしもし~ Allo) est d'ailleurs une expression que l'on entend souvent en VO. Certains mangas (comme la série King's Game de Nobuaki Kanazawa) ont une intrigue qui tourne autour du téléphone portable.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire