Idoles

Akb48Une idole japonaise, appelée "Idol" (アイドル, Aidoru, du terme anglais utilisé au Japon) est une star populaire, le plus souvent éphémère. Ils ont pour la plupart plusieurs spécificités : chanteurs, danseurs, acteurs, animateurs, top model...

Le phénomène Idols date des années 40, mais il s'est popularisé dans les années 60 grâce à la chanteuse française Sylvie Vartan et son film "Cherchez l'idole" (Idol o sagase) qui fit un carton au Japon (je ne l'ai pas vu mais je trouve ça un peu flippant, je veux dire, un film avec Sylvie Vartan qui cartonne...). Les premiers groupes (girls band et boys band) apparaissent dans les années 70. Le phénomène connaît son apogée dans les années 80 avec des groupes composés de beaucoup de membres, qui font eux même leurs propres groupes à l'intérieur ou carrière solo, à grand renfort de publicité, merchandising, émissions de télé dédiés...

Le style commence à s'essouffler dans les années 90. Les producteurs s'empressent de troquer les adolescentes kawaii et innocentes contre des jeunes artistes plus matures, qui rejettent l'image des Idols (comme Namie Amuro, ancienne chanteuse du groupe Super Monkey's) et se définissent comme de vrais artistes. Le phénomène est relancé fin 90, mais se cantonne le plus souvent aux "animes". Il faut attendre les années 2000 pour que le genre se relance (avec des groupes que nous connaissons ce jour). Les "wota" (fans extrêmes) font leurs grands retours en même temps. Les groupes d'Idols font un carton en France dans les grandes manifestations comme le Japan Expo.

Momoiro clover zLes Idols sont sélectionnés lors de castings à grande échelle par les maisons de disque. Ils sont souvent pris pour leur physique avantageux. Ils sont ensuite formés au chant, à la danse... Ils sont destinés pour la plupart au public adolescent (ou aux jeunes adultes).

Les qualités recherchées chez les idols sont la beauté, la sympathie et l'innocence. Leurs carrières s'arrêtent souvent brusquement à leurs majorités. De nombreux "dérapages", dont les tabloids japonais sont friands, sont à l'origine de leur arrêt brutal car il faut savoir que leurs règles de vie sont très strictes (ex Minami Minegishi du groupe AKB48, est apparue dans une vidéo la tête entièrement rasée, suppliant d'être pardonnée et réintégrée, après avoir eu une relation amoureuse avec un danseur en 2013).

Quelques-unes arrivent pourtant à passer le cap de l'adolescence, en se spécialisant dans un domaine précis (comme Namie Amuro dans la chanson, Ryoko Shinohara en tant qu'actrice). Elles ne sont, pour la plupart, pas considérée comme étant (ou ayant été) des Idols.

Bien que le terme s'associe autant aux garçons qu'aux filles, celui-ci désigne le plus souvent les jeunes femmes. Les jeunes hommes étant désignés par le terme "Johnnys". Il existe même des Idols spécialisées dans le domaine pornographique (AV idols). Les jeunes "seiyū" (doubleurs d'animes) sont souvent considérés comme des Idols.

Les idoles dans les Mangas / Animes

Love live 01Skip Beat! : un shojo manga parut chez Casterman

~ Kilari : un shojo manga chez Glénat

Charisma Doll : un shojo manga non édité en France

AKB0048 : Mangas et séries animés inspirés du groupe d'idole AKB48

~ K-on! : Mangas et animes édités chez Kazé

THE iDOLM@STER : Animes tiré d'un jeu de gestion / simulation de manager d'idole

 ~ Love Live! : School Idol Project ! : Projet multimédia décliné en mangas, jeux vidéo, animes, CD, clip...

Uta No prince sama : Harem inversé, une fille et des "Johnnys"

Wake Up, Girls! : Animé servant à promouvoir un groupe d'idoles

PuriPara : Anime sur le PuriPara (ou PriPara), méthode pour devenir une idole

Mahou no Tenshi Creamy Mami : Creamy, merveilleuse Creamy, anime des années 80

(Liste non exhaustive)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire