Aokigahara

Foret Aokigahara 1Située au pied du mont Fuji, au Japon, la forêt d'Aokigahara fait encore aujourd'hui parler d'elle. Connue sous le nom de Jukai (樹海 , mer d'arbres), cette forêt a environ 1200 ans et elle s'étend sur 35 km² (~3500 hectares). Aokigahara se trouve au nord ouest du Mont Fuji. Elle couvre l'emplacement d'une large coulée de lave, qui a enseveli la région en 864. Elle est connue dans le monde entier pour être la foret la plus hantée du monde. Depuis les années 1950, la forêt fait parler d'elle pour son nombre élevés de morts, la plupart du temps... des suicides.

La forêt aurait à son palmarès 1% des suicides au Japon dans la préfecture de Yamanashi. Grace à sa réputation dangereuse, et aux nombreux suicides, la fôret est devenue en peu de temps, l'endroit le plus hanté du Japon. On y raconte qu'un grand nombre d'esprit errent sur ces terres. Des esprit vengeurs, des esprits qui sont morts dans des conditions atroces et dont les âmes hantent encore ces lieux.


Tout a commencé à la fin du XIXe siècle. La légende raconte qu'en période de grande famine, les familles abandonnaient les vieilles femmes, les aveugles, les malades et les enfants dans la forêt pour les laisser mourir. On raconte aussi que pour réguler la population de ce pays en voie de développement, on y sacrifiait les nouveaux nés. Leurs esprit hanteraient encore au jour d'aujourd'hui la foret, rongés par une haine éternelle.

Jukai est connu pour les suicides par pendaison (370 en 2005, 342 en 2007 etc...). Mais pas que... beaucoup de randonneurs, venus des différents pays du monde, s'aventurent dans la forêt. Peut être dans l'espoir d'avoir quelques frissons, et ils sont retrouvés morts quelques jours plus tard. La forêt est dense, le soleil n'y passe pratiquement pas. La végétation a reprit entièrement ses droits, et le sol est jonché de feuilles et de branches. Vous ne verrez jamais la crevasse avant d'y tomber. Les boussoles perdent le nord, et les GPS ne fonctionne pas. Il faut environ 3 à 4 heures, pour les bons marcheurs, pour sortir de la forêt... mais si vous quittez le sentier, vous ne reviendrez jamais! 

Aussi, le taux d'humidité est très élevé. Il y a également une grande population d'animaux et d'oiseaux sauvages. Il n'est rare de découvrir un corps, de quelques jours a peine, rongé jusqu'à l'os et méconnaissable. La forêt toute entière est idéale pour la mort. Ainsi, beaucoup de meurtres ont surement été caché dans ces bois.

Aokigahara 2

Aux abords de la forêt, se trouve un camp militaire. Les militaires eux même conseillent de ne pas regarder la forêt durant leurs entraînements, celle-ci étant capable de vous attirer dans son antre. De nombreuses histoires font mention de personnes ayant vu d'effroyables apparitions fantomatiques aux abords de la forêt. Les japonais pensent qu'il s'agit des esprits des suicidés, qui seraient condamnés à hanter la forêt pour l'éternité. Comme dans The forest ou Sara vois régulièrement des Yokai. On dit que les Yurei hurlent leurs souffrances et qu'il est même possible de les entendre. Beaucoup disent que les arbres sont imprégnés de l'énergie malveillante accumulée depuis les débuts d'Aokigahara. L'énergie est si puissante qu'elle est capable d'alimenter les Yokai vivants dans la forêt. On dit qu'ils reviennent... en colère et qu'il seront capable de vous attirer dans les profondeurs de la mer d'arbres pour que vous ne quittiez jamais plus ce lieu maudit.


A savoir : Aokigahara est considéré comme l'un des sites ou l'on se suicide le plus au monde avec le Golden Gate Bridge à San francisco.
Par respect, nous ne posterons aucune photo déplacée (suicide, ossements etc...). 

Source : WikipédiaLegendes-urbaines-japon, Possession-et-damnation.fr...

Livres

(1959) Seicho Matsumoto : Mani mo tô (Pagode de vague). Il explique qu'Aokigahara est l'endroit le plus idéal pour mourir en secret, sans que l'on puisse jamais retrouver notre dépouille.

(1993) Wataru Tsurumi : The complete Manual of Suicide (Mode d'emploi complet au suicide). Il conseille Aokigahara comme «l'endroit parfait pour se suicider».

 


 

Films

Ki no umi
(2004) Tomoyuki Takimoto : Ki no mi (Mer d'arbres). Le réalisateur raconte aux journalistes comment, durant les repérages pour le tournage, il trouve un porte feuille avec environ 2300€ (370000Yens).  

Nos souvenirs
(2015) Gus Van Sant : Nos souvenirs. L'américain Arthur Brennan est venu se suicider, comme beaucoup de personnes avant lui en ces lieux. Alors qu'il s'était décidé à mourir, il va aider un homme à survivre.

Theforest
(2016) Jason Zada : The forest. Sara se rend dans la forêt d'Aokigahara dans le but de retrouver sa sœur jumelle, que tout le monde pense morte.

 


 

Mangas

Samurai deeper kyo
(1999-2006) Akimine Kamijo : Samurai Deeper Kyo. Plusieurs scènes du manga se déroulent au coeur de la forêt, où vivent des créatures maléfiques.  

Fujisan
(2002-2005) Saso Akira : Fujisan. Le récit se compose en plusieurs One shot, de la vie de tous les jours, qui ont toutes pour point commun le Mont Fuji.  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×