Satoru-kun

Satoru kunSatoru-kun est un démon (ou un fantôme selon les versions) capable de prendre forme humaine sous les traits d'un jeune garçon. Il est clairvoyant et est capable de rappeler le passé, et de prédire le présent et le futur. Il peut répondre à toutes les questions qui lui sont posées.

Il existe un rituel capable de l'invoquer. Pour celui-ci, vous aurez besoin d'un téléphone portable, de quelques pièces de monnaies et d'une cabine téléphonique (dur vu qu'à notre époque, il en existe de moins en moins).

Insérez l'argent dans la cabine téléphonique. Composez votre propre numéro de téléphone mobile. Répétez le chant suivant: "Satoru-Kun, Satoru-Kun, s'il vous plaît venez ici. Satoru, Satoru, s'il vous plaît montrez-vous. Satoru, Satoru, s'il vous plaît répondez-moi si vous êtes là-bas. " Après cela, raccrochez le téléphone public et éteignez votre téléphone mobile.

Si vous avez tout fait correctement, vous recevrez un appel téléphonique de Satoru-Kun dans les 24 heures. Quand il appelle la première fois, Satoru-Kun va vous dire où il est. Puis il raccroche. Il vous appellera à plusieurs reprises et à chaque fois, il sera de plus en plus proche de là où vous êtes. La dernière fois qu'il appelle, il dira: «Je suis juste derrière toi."

C'est le moment de poser votre question rapidement. Cependant, il est important de ce souvenir de quatres règles concernant Satoru-kun.

Il est formellement interdit de se retourner ou de tenter de le regarder. Il ne faut pas non plus le toucher. Ne l'appelez pas si vous n'avez pas de question à lui poser et pour finir, lorsqu'il est derrière vous, ne tardez pas et posez-lui immédiatement votre question. Si vous enfreigniez une de ses règles, Satoru-kun vous emportera avec lui en enfer.

One missed call japonaisLa légende de Satoru-kun a inspiré "One missed call" (La mort en ligne), une trilogie de films d'horreur. Le premier opus est sorti en 2003 (réalisation de Takashi Miike), le second en 2005 (réalisation de Renpei Tsukamoto) et le final en 2006 (réalisation de Manabu Asou). "One Missed Call" a eut droit à son remake américain réalisé par Éric Valette en 2008.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire