Tonari no robot

Tonarinorobot ch01 01"Tonari no robot" est une oeuvre (peut-être un doujinshi?!) de Nishi Uko (西UKO), un ou une mangaka inconnu du grand public mais reconnu par les yuristes pour son manga "Collectors" racontant l'histoire de deux femmes qui s'aiment mais que tout opposent (principalement le style vestimentaire!). Il / Elle est aussi l'auteur de "Housekiiro no Koi", un recueil de One Shot. Aucune de ses oeuvres n'est éditée en France (et ne le seront sans doute jamais). La traduction anglaise va jusqu'au chapitre 5 pour le moment et le manga se termine en 1 tome.

Résumé : Hiro-chan est un robot dernière génération ayant l'apparence d'une étudiante. Sa voisine, Chika-chan, est la seule à connaitre son secret...


 

Tonarinorobot ch01 02Pas d'édition papier donc je ne peux pas vous en parler. Les traductions en anglais sont plus que correcte, aucun projet de Team pour une version française au moment où j'écris ces lignes. La couverture japonaise est toute en douceur, montrant les deux protagonistes sur fond blanc et la perspective d'un circuit imprimé.

Le trait est fin et les dessins assez épurée (très Shojo manga mais sans le gros fouillis que le genre apporte parfois). Le chara design est très bon, sans trop de fioriture, sans ecchi (ou fan service), un peu à l'ancienne. Ces deux jeunes filles sont sublimes, ont de longues jambes et des bustes assez étroits. Petit bémol pour quelques traits trop appuyés sur le nez et le menton (pointu) et le visage parfois masculin d'Hiro-chan. "Jeunes filles", Eh oui, assez régulièrement (et même si c'est rappelé à chaque début de chapitre), on oublie que Hiro-Chan est un robot!

Le découpage du manga est en Slice of life. Chaque chapitre porte sur un instant de vie des deux protagonistes, avec parfois une rétrospective traitant de l'enfance de Chika-chan et sa rencontre avec Hiro-chan. Les épisodes sont très court, une vingtaine de pages. Il n'y a quasi pas d'action et il part plus sur le shojo-ai que le yuri. Tout à l'air parfait et pourtant...

Tonarinorobot ch01 14Le thème de ce manga est risqué : un robot peut-il développer des sentiments amoureux (lesbien de surcroit) ? Question épineuse que "Tonari no Robot" traite avec respect et douceur. Plus on avance dans la lecture, et plus l'impossible devient possible à nos yeux, et on il va sans dire que l'on espère ardemment cet amour... Les sentiments de Chika-Chan sont fort et beau envers son amie, et on ressent que les "sentiments" d'Hiro-Chan se développent (possible ?! un robot peut-il ressentir des sentiments humains ?!). Chika-Chan a grandi, son corps s'est développé depuis sa rencontre avec Hiro-Chan, mais celle-ci est restée physiquement la même. Et le temps qui s'écoule, vieillissant Chika-Chan inexorablement, ne va-t-il pas obligatoirement les séparer ? Que de questions sans réponse...


Mais revenons sur une note positive. Ce manga est une pure merveille se ressentit et de questionnement. L'amour est-il plus fort que tout ? À voir, et j'espère sincèrement que l'histoire ne va pas finir sur une notre triste mais plutôt sur une (utopie ?!) note joyeuse qu'attendent tous les lecteurs. Dans tous les cas, je recommande chaudement ce manga, très tendre, à tous les fans de Yuri =)

La note d'Honami
13 / 20

Points forts Points faibles

- Les personnages principaux
- Le thème difficile
- L'histoire tout en douceur

- Le style shojo
- La lenteur de certaines scènes
- Le manque d'action

 

Tonarinorobot ch01 01 Titre : となりのロボット
Date de parution : 2013 au Japon
Editeur : Akita Shoten, prépublié dans Princess Gold
Auteur(s) : Nishi Uko
Genre : Science Fiction, Shojo-ai
Prix : Non édité en France

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×