I want to say love!

De son vrai nom, Sukitte Iwasete, I want to say love m'a fait découvrir cette mangaka d'exception. Spécialisé dans les mangas Yaoi Moe, Yamamoto Kotetsuko est une incontournable, avec des œuvres comme Like the beast, Mankai Darling, Love Go Go. Elle commence sa carrière en 2001 avec Brother, depuis, elle a travaillé sur quelques Josei, Shonen et Shojo, pour ne plus s'arrêter dans le Boy's love. On lui compte une petite quarantaine d'oeuvres, Dojinshi compris.

Résumé : Hidekazu, populaire et enjoué, et Eiji, calme et froid. Mes deux voisins sont des jumeaux. Et moi, Shun Ueto, je vis un amour à sens unique pour Eiji. En entrant à l'université, voilà que je me mets à habiter dans le même appartement qu'eux, mais vivre sous le même toit qu'Eiji, c'est tellement dur… Je suis content, évidemment, mais c'est dur. Et en plus de notre colocation bizarre, Hidekazu est tombé amoureux au premier regard d'un type totalement tsundere !


Merci! Merci! Mille merci à Boy's love IDP. J'ai connu Yamamoto Kotetsuko grâce à un site de scantrad. Il était, à l'époque, impossible de trouver ses oeuvres dans le commerce français jusqu'à Boy's love IDP. Ils nous régalent de ses oeuvres, Like the beast, Let's pray with the priest ♥, A boring man, Mankai darling! Un pur bonheur, merciii ! Je suis fan de cette mangaka, et grâce à vous, j'ai ses œuvres dans mes étagères!

Comme je le disais plus haut, I want to say love m'a fait connaître Yamamoto Kotetsuko. J'ai eu la chance de le trouver en Français, sur un site de scantrad. J'ai été fort surprise d'apprécier autant un dessin aussi épuré et Kawaii. Il faut se l'avouer, il tire très fort sur les shojo, mais ce n'est pas gênant. Bien qu'il soit très mignon à regarder, ses mangas ne sont pas pour autant niais à souhait.


Deux hommes peuvent avoir des relations sexuelles ! Et oui, je ne vous apprend rien, mais Hidé a beaucoup appris ce soir là, lorsqu'il a vu son jumeau et son «petit frère» dans le même lit. Eiji et Hidé sont jumeaux, et ils s'occupent depuis leur plus tendre enfance de leur voisin Shun, un peu plus jeune qu'eux. Avant d'en arriver là, les deux garçons ont eu beaucoup de mal à s'accepter l'un l'autre, à accepter leurs sentiments. C'est une histoire emplie de tendresse que nous offre Yamamoto Kotetsuko.

En parallèle, nous avons le deuxième jumeau Hidé qui semble être tombé sous le charme du mystérieux Yuki. Un chouilla féminin, un brin excentrique et totalement Tsunderer, le calvaire du plus vieux des frères Tsuchiya commence avec une déclaration d'amour pas trop dans les règles. J'aurais adoré voir une suite de l'idylle entre Hidé et Yuki, bien que mon imagination soit capable de faire le reste. Je conseille ses œuvres à toutes les fans de moe, on ne peut pas faire plus mignon, c'est un pur délice pour les yeux.

Yamamoto Kotetsuko est pour moi une référence en matière de Boy's love. Je ne suis pas qu'une fan, je suis totalement amoureuse de ses œuvres. Sukitte Iwasete, est le deuxième manga de cet auteur à m'avoir fait perdre la tête. Ayant eu la chance de le lire en avant-première sur un site de scantrad, j'ai hurlé comme une folle en voyant que je finirais par pouvoir le toucher du bout des doigts. Il est le premier manga de Yamamoto Kotetsuko édité en France et pour cela... un très très très grand merci à Boy's Love IDP.


Note de Jeliana
19/20

Point fort Point faible

- Les traits de Kotetsuko-Sensei son trop moe.
- J'adore le comportement de Hidé !
- L'hydille des deux couples est trop mignonne.

- Ce n'est pas un style qui peut plaire à tout le monde/
- Tout ce finit toujours bien, toujours...
- La suite de la romance Hide/Yuki, c'est pour quand?!

 

I want to say love Titre : 好きって言わせて?
Date de parution : 2013 (2010 au Japon)
Éditeur : Boy's love IDP (Kaiousha au Japon, publié dans Gush)
Auteur(s) : Yamamoto Kotetsuko
Genre : Romance, tranche de vie, Yaoi.
Prix : 4€99
Age conseillé : +16 ans
Du même auteur : Bokura no Negai, Konya mo Nemurenai, Let's pray with the priest !, Mad Cinderella, Lucky Number 13, Mankai Darling, Like the beast, A boring Man, Love GO GO, Brother...
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×