Hybrid child

Hybrid child 1Hybrid child est un Yaoi de Nakamura Shungiku. L'auteur commence sa carrière en 1998. Ce n'est qu'en 2002 que son talent est reconnu avec son œuvre Junjô romantica, qui est encore en cours en ce moment même. A cette époque, elle s'essaie au genre Shonen avec WPB en deux tomes mais replonge rapidement dans le Yaoi avec Sekaiichi Hatsukoi et Hybrid child.

Résumé : Les enfants hybrides sont des androïdes qui se développent si leurs propriétaires leur offrent assez de soin et d'affection. Ni tout à fait machines, ni tout à fait humains, ces androïdes peuvent tisser des liens très forts avec leurs maîtres. Nous suivrons ainsi l'histoire de Kotaro, propriétaire qui saisit ses responsabilités lorsque son enfant hybride se meurt; de Seiya, l'épéiste tourmenté, qui réapprend à aimer grâce à Yuzu son androïde; ou encore de Kuroda, l'inventeur des hybrides, qui les a conçus suite à une blessure sentimentale.


Hybrid child 2Le manga est enfin édité par Asuka. On l'attend depuis déjà pas mal de temps et le tenir entre nos mains fait énormément plaisir. Sur la couverture nous ne pouvons que voir tout le talent de Nakamura-Sensei dans les traits des deux personnages principaux, Hazuki l'hybrid child et son maître Kotaro. L'édition française est plus douce que l'édition japonaise, que d'émotions!

« Dans un sens, tu es une sorte de miroir. Ni une poupée, ni une machine. Tu grandis en réponse à l'amour que te porte ton propriétaire. Tu es un... Hybrid child. » Fabriqués par le grand Kuroda, les hybrid child sont vendus aux Hybrid child 4plus fortunés. Ils réagissent au monde qui les entourent, et grandissent. Woua... l'idée qu'une «poupée» puisse devenir ce que l'on souhaite est... totalement génial! Le talent de Nakamura Shingiku n'est plus à prouver et l'originalité de ses histoires non plus. Pour ma part je suis charmée!

Aussi, ce one shot nous plonge dans trois histoires toutes plus tristes les unes que les autres! Hazuki et Kotaro ne sont qu'une mise en bouche, nous poussant à nous poser énormément de questions. Les hybrid child ont-ils une fin de vie comme les humains?! Peuvent-ils réellement aimer?! Tomber amoureux?! Et, s'il est possible de les réparer, sont-ils immortels?! C'est dommage qu'il n'y ait qu'un seul tome.


Hybrid child 3Pour ma part c'est l'histoire de Kuroda, le fabriquant des Hybrid child, qui m'a littéralement brisé le cœur. (Tsukishima... *pleure* !) Pourquoi nous avoir fait ça?! Kuroda est mon vrai coup de cœur dans ce manga et ces larmes furent un coup de poignard pour moi! Bien sur, on peut se dire que sans cette tragédie, jamais il n'aurait créé les hybrid child, jamais il n'aurait essayé de reproduire trait pour trait son seul et unique amour. Mais... j'ai fondu en larmes à la fin de cette histoire quoi... sérieux, elle m'a brisé le cœur!

C'est avec une grande tristesse que je mets fin à cette chronique. C'est un manga que je vous conseille, même si vous n'êtes pas forcément fan de Yaoi (les scènes de sexe sont quasi inexistantes contrairement à ses autres œuvres) vous pourrez tout de même apprécier l'histoire des hybrid child! Et pour toutes les Fujoshi, nous pleurerons ensemble à la fin du tome sur l'histoire d'amour de Kuroda... ♥


Note de Jeliana
16/20

Point fort Point faible

- L'originalité de l'histoire.
- De l'émotion à l'état pure... Kuroda & Tsukishima ♥
- Bien tendu, les graphismes de Nakamura Shinguku
son magnifique.

- Une histoire avec un scénario pareille aurait fait un
malheurs en 5 ou 10 tomes
- On en apprend pas assez de ce fait! C'est dommage,
l'idée de base est génial.

 

Hybrid child

Titre : ハイブリッド チャイルド
Date de parution : 2015 (2005 au Japon)
Éditeur : Asuka (Kadokawa Shoten au Japon)
Auteur(s) : Nakamura Shungiku
Genre : Romance, Yaoi, Drame, one shot, science fiction.
Prix : 7€99
Age conseillé : +16 ans
Du même auteur : Sekaiichi Hatsukoi, Junjô Romantica.
Coffret/Artbook : Hybrid child, Guide book.
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire