10 count

Rihito Takarai n'est plus une mangaka qui doit prouver son génie. En matière de Yaoi, elle est bien une des reines. La carrière de cette artiste débute en 2007 avec son premier Yaoi Seven days, en collaboration avec le scénariste Tachibana Venio, qui a fait un carton en France et au Japon. La mangaka fait partie des Giga Traper, pour lequel elle dessine d'innombrables Dojinshi sur la série «Prince du Tennis», série dont elle est fan. Elle s'est fait connaître dans le monde du manga Français avec ses œuvres incroyables, toujours sincères, telle que Seul la fleur sait..., Fleur et sens, et désormais 10 count.

Résumé : Shirotani est un jeune homme brillant atteint de mysophobie. Quant le chef d’entreprise pour lequel il travaille est victime d’un accident, il rencontre Kurose, un jeune homme qui lui conseille de se faire soigner et lui laisse la carte d’une clinique psychiatrique. Le lendemain, Shirotani se rend à la clinique et comprend que Kurose est un des psychiatres qui y travaillent. Les deux noueront alors une relation qui dépassera bientôt le cadre médecin-patient...


Bien entendu, il ne pouvait être édité par personne d'autre que Taifu. A sa sortie, 10 count était le phénomène Yaoi du moment, celui que toutes les Fujoshi s'arrachaient! Un nouveau manga de Rihito Takarai! Ce manga est une bombe à l'état brute, réalisé avec brio par notre mangaka favorite. Taifu a comme toujours bien rempli son rôle, le manga est magnifique et sur la couverture, on peut voir Shirotani, le personnage principal en tenue légère... Oulala... tape à l'oeil cette jaquette!

Alors à savoir, je suis fascinée par les mysophobes. (Pourquoi!? Je ne sais pas...). Le cerveau humain est tellement incroyable qu'il peut nous faire devenir cinglé en moins de deux secondes. Juste un mot peut nous faire basculer... du côté obscure de la for... Hum, pardon. Shirotani est tourmenté, Shirotani est un mysophobe. Il se lave les mains mille fois par jour, il trouve le monde qui l'entour sale, il se trouve sale et ne peut pas se défaire de sa maladie. C'est tellement exaltant!

Ce que j'aime dans les œuvres de Takarai-Sama, c'est la finesse de ses traits et la recherche qui rend unique ses histoires. On découvre ce que peut ressentir un mysophobe, et les peurs de Shirotani sont extrêmement bien retranscrites. C'est un récit d'une grande maturité, très intéressant à lire et regarder!


Vivre avec une de ces drôles de maladie est facile, quand on a rien connu d'autre. Par ailleurs, sa rencontre avec Kurose, un psychiatre pas tout à fait commode, va tout changer. Il va falloir faire un travaille sur soi, farfouiller dans le passé, et dans le futur pour sortir Shirotani de sa dépression. J'en sais trop et pas assez, je suis totalement frustrée! Par ailleurs, je deviens mysophobe tout de suite si un beau psychiatre comme Kurose viens me sortir de mon enfer! ♥

Trêve de plaisanteries (Ou pas!?), comme à chaque manga de Rihito Takarai je ressens de vives émotions. Ces œuvres dégagent tellement de présence qu'on est transporté dans un autre monde sans aucun effort et c'est très plaisant. En lisant, je pourrais passer du rire aux larmes en quelques secondes. Takarai-sama s'est faite une place en or dans le monde du Yaoi et peu de personnes peuvent espérer l'égaler.

J'ai été conquise... par cet amour à fleur de peau!


Note de Jeliana
19.5/20

Point fort Point faible

- La mangaka nous offre une romance mature!
- Des graphismes d'une grande beauté et expressifs.

- Lenteur entre chaque tomes. Le manga a l'air si court...
- On en apprend pas assez sur Kurose, moi il m'intéresse!

 

10 count Titre : テンカウント
Date de parution : 2014 (2013 au Japon)
Éditeur : Taifu comics (Shinshokan au Japon, publié dans Dear +)
Auteur(s) : Takarai Rihito
Genre : Romance, Yaoi, tranche de vie.
Prix : 8€99
Age conseillé : +18 ans
Du même auteur : Seven days, Welcome to hotel Williams Child Bird (shojo), Seule la fleur sait, Bride of the fox spirit (shojo), Fleur et sens...
Bouton acheter amazon

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

ookami shiroi
  • 1. ookami shiroi (site web) | 06/05/2016

Coucou
Ce manga est top, je l'adore aussi et j'ai même acheté "Seul la fleur sait" après avoir découvert Ten Count et je compte bien acheté les autres oeuvres de cette auteur.
Par contre, certains critiquent la série en disant que l'auteur s'éloigne de la trame de l'histoire et du titre, moi, je ne le pense pas, tout au contraire, en fait, le titre est parfaitement choisi et, dans le 1er tome, Shirotani réussit les 9 premiers points de sa liste mais la 10ème semble sensible et c'est là que tout démarre vraiment et le titre "Ten count" est sans aucun doute lié à ce numéro 10 de la liste.
En tout cas, super commentaire de l'oeuvre :D

Ajouter un commentaire

×