Tsumitsuki

Tsumitsuki 2Après avoir dessiné Another, tiré du roman de Ayatsuji Yukito, Kiyohara Hiro revient en force avec son premier manga. Le mangaka édite sa première œuvre originale : Tsumitsuki. Il fait ses débuts avec Sakura iro symmetry en 2005. Puis il devient le dessinateur de la version manga du roman Shissou Holiday, qui n'est pas encore publié en France.

Résumé : D'après la légende, les Tsumitsuki sont des démons qui s'attachent aux personnages rongées par la culpabilité. Ils prennent alors possession des corps pour les transformer en monstres... Et lorsque des lycéens deviennent les proies idéales pour ces démons, un seul être se manifeste pour s'opposer à eux... Saurez-vous résister aux Tsumitsuki?


Le manga, édité par Pika est d'excellente qualité. Sur la couverture on voit du sang, et on s'attend tout de suite à retrouver un manga d'horreur. Le papier de jaquette est très doux au touché, et j'ai adoré par dessus tout les trois pages en couleur, on peut apercevoir quelques personnages. C'est vraiment de l'excellent travail, il n'y a rien à redire. J'ai été, comme souvent, surprise de le retrouver classé dans les shonen! Je suis toujours persuadée d'acheter des Seinen... le système japonais est perturbant.Tsumitsuk 2

Hiro Kiyohara a fait le pari fou de se lancer seul dans la réalisation d'un manga. Pour ne pas avoir les yeux plus gros que la tête, il a commencé par un One shot. Tsumitsuki est comme on peut dire, son bébé. L'histoire n'est pas très originale, des démons qui chassent les humains, des chasseurs qui tuent les démons, rien de bien sorcier. C'est indéniable, le mangaka a un trait magnifique!

Comme je le disais plus haut, l'histoire de base n'est pas très originale, et Kiyohara-sama n'a pas vraiment débordé d'imagination. J'ai été très surprise de ne voir que des filles devenir de pseudo-monstres, (les hommes ne seraient-ils pas rongés par le remord?!). On y retrouve toujours le même «sauveur», qui leur raconte cette fameuse histoire, celle des Tsumitsuki, qui leur dit en gros : qu'elles vont mourir dans d'atroces souffrances en devenant d'horrible monstres. Soit!


Quatre histoires, des adolescentes en crises sont rongées un peu trop par le remord. Elles se transforment toute en Tsumitsuki, et quoi qu'il arrive... meurent dans d'atroces souffrances en devenant d'horribles monstres! (Oui, elles me font rire ces petites). Je trouve dommage que leurs morts ne soient pas plus distrayantes, il n'y a aucune action et c'est déprimant, l'auteur aurait pu nous faire part de grands combats entre Kuroé et les filles, qu'elles défendent au moins leurs misérables vies de Tsumitsuki. (d'hab les filles sont hargneuses quoi!)Tsumitsuk 3

A chaque Tsumitsuki sa transformation, Shinohara a des sortes de mandibules qui lui sortent du corps. Miki est tué par une autre ado qui est devenue une femme mi-humaine, mi-araignée! (Celle là est super classe, mais c'est aussi celle qui meurt le plus vite, tss!). Makoto est très intéressante, sa transformation s'est résumée à devenir une coquille vide, comme une poupée de cire. Et enfin, ma petite préférée, Takada, qui se montre un peu plus résistante que les autres, mais bon c'est pas grandiose, elle allonge ses membres et dévore les entrailles de ses victimes. C'est gai tout ça. Malgré leurs transformations que je trouve plutôt pas mal, il manque grandement d'action!


C'est un bon manga, à lire une fois, mais quand on réfléchit aux détails, quand on le lit à plusieurs reprises, on réalise qu'il manque beaucoup de choses. L'histoire, même si elle n'est pas très originale, aurait pu nous permettre d'entrer dans un nouveau monde, celui des Tsumitsuki, or ici je n'ai fait qu'assister à leurs exécutions. C'est vraiment dommage. Aussi, Kuroé est très intriguant, mais il perd tout son charme dès le premier chapitre, lorsqu'il dévoile ses intentions à Takada. Idiot!

Tsumitsuki aurait pu être un de ces petits bijoux qu'on aime lire et relire, or il manque grandement d'action, et c'est vraiment son plus gros point faible. Le dessin rattrape l'histoire, mais pas au point d'amener l'œuvre à devenir un véritable succès. Je n'ai plus qu'à m'imaginer un combat épique entre Kuroé et un nouveau Tsumitsuki, bien plus puissant!


Note de Jeliana
10/20

Point fort Point faible

- Un très bon graphisme, les personnages sont très beaux.
- Kuroé est très intriguant! C'est un bon personnage.

 

- Un scénario trop faible, il manque cruellement d'action.
- Des monstres uniquement féminins (bah alors les mecs...?!)
- Une histoire peu développée, qui reprend toujours le même schéma.
- Leurs morts sont vraiment trop rapides. C'est déprimant! 

 

Tsumitsuki Titre : ツミツキ
Date de parution : 2015 (2008 au Japon)
Éditeur : Pika (Kadokawa Shoten au Japon, publié dans Ace Assault)
Auteur(s) : Kiyohara Hiro
Genre : Horreur, School Life, Surnaturel, Tragique
Prix : 7€20
Age conseillé : +15 ans
Du même mangaka : Another
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire