Fruits basket

Fruits basket 04Fruits basket (Furūtsu Basuketto) est un shojo manga en 23 volumes de la mangaka emblématique des éditions DelcourtTakaya Natsuki. Parmis ses oeuvres, ont peut noter Ceux Qui Ont Des Ailes, Accords Parfaits, Twinkle Stars, Liselotte et la forêt des sorcières (en cours) et Fruits Basket another, une suite/spin off de l'œuvre chroniquée ici.. Elle a fait ses débuts en 1996 en France avec le très bon "Démons et Chimères". L'auteure est spécialisé dans les shojo Romance et/ou les shojo Fantastique. La série est adaptée en anime (jusqu'à la moitié du tome 7) par le studio Deen et la version DVD est disponible chez Déclic Images. Le titre peut se traduire par "Corbeille de fruits", en rapport à un jeu que Tohru, le personnage féminin principal, jouait étant enfant.

Résumé (Wikipedia) : Tohru Honda est une lycéenne de 16 ans qui vit seule sous une tente après la mort de sa mère. Sans le savoir, elle s'est installée sur la propriété de la famille Sôma. Lorsqu'elle explore les alentours elle voit une maison et y entre. Elle y rencontre Yuki et Shiguré Soma. Ayant appris qu'elle vivait sous une tente, ils lui proposent de loger chez eux en échange de tâches ménagères. Tohru accepte et commence alors à vivre avec Yuki, Kyô et Shiguré . Très vite, elle apprend le secret de la famille...


Fruits basket 03L'édition. Alors je ne sais pas, vu qu'il date de 2002, peut-être que l'éditeur n'était pas habitué aux mangas... Les couvertures sont jolies et simples. Le papier est classique. Il doit y avoir un souci dans le format ou l'impression car certaines planches sont coupées sur les bords extérieurs... Idem pour certains bords de planches qui sont illisibles au niveau des tranches. J'ai relevé quelques coquilles mais rien de bien méchant. La politesse entre les personnages change à partir du tome 12 (l'éditeur s'en est excusé) : rajout des -san, -kun, et utilisation des noms de famille... Quelque peu déroutant mais on s'y fait. Rajout en fin de volume d'explications sur des mots utilisés dans le manga (très bonne idée ^^).

Mélangeant adolescence, surnaturel, bons sentiments et romance, je dois dire qu'il a tout (ou presque) pour se faire aimer. J'ai l'impression que le chara design est prévu pour qu'au moins un ou une Sôma vous plaise (Ca marche même sur moi avec le petit Momiji...C'est mon chouchou !). Tout comme l'histoire est prévu pour vous tirer une larmichette (ça n'étonnera personne que pour moi ce soit l'histoire de Momiji et sa famille...)

La trame de fond est assez dramatique. L'histoire est néanmoins assez comique et tire un peu sur le harem inversé. Au fil des tomes, les vies se racontent, les peurs se dévoilent et les romances se dessinent. On attend une fin heureuse plus que tout. Je dois dire que j'avais vu l'anime (que j'avais beaucoup aimé) donc les premiers tomes ont eu un petit gout de réchauffé (jusqu'à la moitié du volume 7). Ensuite, je n'ai plus réussi à lâcher le manga... Je faisais même la tête de ne pas savoir conduire en lisant pour tout dire (c'est possible ?! dangereux ?! ~ Il y en a bien qui téléphone au volant hein >_< m'énerve d'ailleurs, une vie c'est plus précieux qu'un appel ou un sms...non?). Niveau dessin, et bien c'est un shojo, avec tous les codes du shojo (grands yeux, beaux gosses, cases qui se superposent...). Loin d'être laid, le trait de Takaya Natsuki s'accorde tout à fait à l'histoire et, je dois dire, est assez reconnaissable pour ceux qui connaissent ses autres oeuvres.

Fruits basket 02Plusieurs personnages de ce manga m'ont fait éprouver des sentiments (négatif ou positif). En premier lieu, Tohru, qui est pour moi une de c'est cruche (mode Hiro activé). Toujours pleine de bons sentiments et trop gentille, elle avait le don de me taper sur les nerfs mais heureusement, plus l'histoire avance et plus on commence à comprendre le personnage et son mode de fonctionnement. Pour finir, je l'aime bien. Je dirais la même chose sur Yuki (je le préfère en fin de manga). Akito, grand méchant de la série, est absolument fascinant, surtout parce qu'on apprend qu'à la fin tous ses secrets. Momiji, mon chouchou, je le préfère quand il est plus jeune, il est trop mignon, comme un enfant qui a vécu trop d'épreuves et que l'on veut protéger.


Voilà, ainsi s'achève ma chronique. Je pense que l'on pourrait écrire facilement des pages cette série mais à quoi bon vanter ce qui n'a pas besoin d'éloges ! Je conclurais en disant que Fruits basket est un petit bijou comme on aimerait en voir plus souvent dans les shojo !

La note d'Honami
17/20

Points forts Points faibles

- L'histoire mélée au zodiaque chinois
- Les personnages tous différents
- Le côté fantastique tout aussi développé que la romance
- Le dessin (et le talent) de Takaya Natsuki

- Le style très "shojo"
- Tohru qui met trop de temps à être moins cruche!

 

 

Fruits basket 01

Titre : フルーツバスケット
Date de parution : 2002 (1999 au Japon)
Éditeur : Delcourt (Hakusensha au Japon, publié dans Hana to Yume)
Auteur(s) : Takaya Natsuki
Genre : Comédie, Fantastique, Romance
Prix : 6,99€
Age conseillé : 12 ans et +
Existe en anime : Oui
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×