HIDEOUT

HideoutMasasumi Kakizaki débute sa carrière en 2001, avec Two tops et Teppeki D. En 2002, Kentarô Fumitsuki lui demande d'illustrer son scénario SF, X-Gene. Plus tard, il se fait remarquer par George Abe, avec qui il travaille en collaboration sur une longue fresque historique : Rainbow (22 tomes terminé en 2010). Les deux auteurs se verront remettre le prix Shôgakukan, en 2005. En 2008 Masasumi Kakizaki conçoit entièrement Kansen Rettô, en 7 chapitres. C'est en 2010 que l'auteur tente de percer dans un autre style avec Hideout.

Résumé : Les ténèbres d'une forêt plongée dans la nuit. Sous une pluie battante, un homme déterminé traque une victime terrifiée. La décision de Seiichi Kirishima est prise : Ce soir, il va tuer sa femme. Pourtant, un an plus tôt, c'était un homme heureux. Écrivain à succès à succès, mari comblé et papa d'un jeune garçon... à l'époque, tout semble lui réussir. Mais ce bonheur sans faille n'est pas éternel. Le jour où son éditeur met fin à leur collaboration, les ténèbres s'immiscent dans la vie du jeune écrivain, vite criblé de dettes. Une terrifiante descente aux enfers commence, au fil des pages de ce qui pourrait bien être son dernier roman...


Ki-oon nous offre une édition tout bonnement sublime. Bien que la couleur moutarde de la jaquette ne colle pas avec l'ambiance du livre, les deux yeux froids et les griffes du monstre nous rappellent à l'ordre. Ici nous allons entrer dans un univers sombre, tortueux et totalement décalé, ou même les pages couleurs sont terrifiantes. J'adore.

Je suis une fan d'horreur depuis longtemps. En ce moment, j'ai envie de lire pas mal de Seinen, et c'est ainsi que je suis tombée sur Hideout. Un manga haut en cou... non c'est faux! L'univers de Hideout est sombre, glacial, et terriblement angoissant. Nous suivons le couple Kirishima, sur une île paradisiaque, où ils passent des vacances. Dès le début, nous savons que quelque chose ne va pas! Il se passe quelque chose dans leur couple, ils va se passer quelque chose. C'est certain.


Hideout 3Les deux personnes se vouent une haine visible, malgré un décors paradisiaque. C'est peu dire, Miki est une vraie garce qu'on a envie d'étriper nous même de nos mains! Lorsque j'ai ouvert le manga pour la première fois, j'ai été agréablement surprise. Le graphisme est semblable à une bande dessiné, mais avec les codes du mangas. Les personnages sont très travaillés et les décors... saisissants! L'artiste a du talent au bout des doigts.

Seiichi Kirishima nous laisse lire sa dernière œuvre. Celle qui mettra fin à sa vie. Lorsque nous plongeons, à bras ouverts, dans sa tête, l'ambiance devient sombre. L'écrivain est tourmenté, et pour dire, il compte tuer sa femme. Mais à quel prix?! Kirishima nous raconte sa vie sans pudeur. Une petite vie tranquille, entouré de sa femme Miki et de son fils Jun. Tout était merveilleux jusqu'à ce qu'il perde son travail et son fils. La descente aux enfers se fait sans attendre. Kirishima s'est retrouvé piégé dans sa propre imagination. N'a t-il pas rêvé avoir tué sa femme? Et s'être retrouvé enterré vivant dans une grotte où vie un monstre inhumain?!


Hideout 4Bien que n'ayant plus aucune raison de vivre, Kirishima s'est trouvé un véritable instinct de survie. Il va combattre la créature qui l'a capturé et enfermé, jusqu'à la mort, sans épargner Miki au passage. L'écrivain met un point final à sa dernière œuvre, en tuant le monstre. C'est alors qu'il prit conscience d'une chose. Pour être heureux, il n'avait besoin que de sa femme et de son fils. Il avait seulement besoin d'un foyer heureux. Il réalisa qu'il avait bien plus de choses en commun avec le monstre qu'avec n'importe qui d'autre.

Hideout est une œuvre qui m'a étonnamment surprise. Le scénario est plutôt simpliste, pourtant l'auteur nous a bombardé de son talent. Les dessins sont grandioses, et... les choses les plus simples sont souvent les meilleures.


Note de Jeliana
17.5/20

Point fort Point faible

- Le personnage principal a une sacrée personnalité.
- Des décors saisissants. L'auteur a beaucoup de talent.  
 

- Dans les parties les plus sombres, on n'y voit rien.
- On apprend rien sur la créature. Est-ce une représentation de Seiichi?  

 

Hideout 1

Titre : Hideout
Date de parution : 2011 (2010 au Japon)
Éditeur : Ki-oon (Shogakukan au Japon, publié dans Big Comic Spirits)
Auteur(s) : Masasumi Kakizaki
Genre : Horreur, aventure, science fiction.
Prix : 7€65
Age conseillé : +16 ans
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire