DEAD Tube

Dead tube 4C'est en fusionnant le talent de Yamaguchi Mikoto et de Kitawa Touta que nous avons eu droit à l'oeuvre DEAD Tube. Les deux artistes ont mélangé leurs idées et leurs dessins pour créer un Seinen détonnant, et déroutant. Spécialiste de l'horreur, Yamaguchi Mikoto est déja connu en France pour son manga Scumbag loser réalisé entièrement par ses soins. Il a également travaillé sur certaines oeuvres en tant que scénariste, Friends games, Mayonaka no X Giten, et Gun Clover. Contrairement à son congénère, Kitawa Touta est assez prolifique avec pas moins de dix huit œuvres dont quelques Hentai. Spécialiste des mangas pour adultes, elle s'est fait connaitre avec des titres comme Honey Darling, Porno Stalgie, ou encore Seishun Pop!

Résumé : Prêt à tout pour devenir riche et célèbre ? Deadtube est fait pour vous ! Tuez, filmez et c’est gagné… ou vous mourrez ! Deadtube. Les jeunes gens n’ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n’importe qui incroyablement riche. Mais seules les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d’y participer, c’est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C’est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Tomohiro…


Dead tube 2L'édition de DEAD Tube est une tuerie (Le terme est-il vraiment approprié quand on connait un minimum l'histoire?!). Les éditions Delcourt/Tonkam ont fait du bon boulot sur la licence. C'est un pari risqué que de publier une oeuvre aussi trash, mais le genre semble plaire et il en est maintenant à son troisième volume publié en France. Je n'ai pas remarqué d'erreur d'impression, et j'ai adoré le format facile à lire. Les similitudes avec la jaquette japonaise sont un bon point!

Wouah! Quand j'ai acheté Dead Tube, j'étais assez mitigée. Il m'arrive d'acheter des mangas et de mettre trois semaines à les lire, parce qu'au final, dans mes mains, ils ne m’intéressent plus. J'ai finalement jeté un coup d’œil. Graphiquement, les personnages sont parfaits. Lorsqu'elle n'est pas une tueuse psychopathe, Mai est vraiment adorable. Ce que j'aime particulièrement dans ce manga c'est que le graphisme ne colle absolument pas à l'histoire, et ça c'est juste ENORME! Les personnages son beaux, malgré toutes les horreurs qu'ils réalisent. 


DEAD Tube me rappelle pas mal de film, Death tube, 13 jeux de mort, et le dernier en date NERVE. Le but?! Se faire un max de vues sur internet pour devenir le meilleur et gagner la patate de tunes. L'argent est le maître de ces jeux. Ce que j'aime dans DEAD Tube, c'est la fraîcheur de l'oeuvre. Ce qui fait Dead tube 3le plus de vue? Le nu, le viol le meurtre. Soyons fou et tuons nos camarades de classe alors! Il n'y a aucune limite. Le jeu est poussé à l'extrême, et ce sont des adolescents de seulement seize ans qui s'y amusent le plus. 

Parlons des personnages calmement. A la première lecture, on pourrait penser que Mei est  le personnage le plus intriguant et déjanté du manga. Elle est complètement tarée, et elle en est bien consciente. Son objectif dans la vie? Devenir la star de DEAD Tube, quitte a tuer tout ce qui lui barre la route pour faire la meilleure vidéo. Elle est cinglée, et c'est ça qui est bon! Mais... parce qu'il y a toujours un mais, Mei a trouvé en son cameraman un homme bien plus tordu qu'elle. La perversion dont il fait preuve à chaque meurtre, a chaque viol, est bien plus fascinante que les meurtres de Mei. Il est capable de faire ressortir sa beauté dans la mort, il est capable de rester stoïque face aux scènes les plus horribles qu'un Homme puisse filmer. Je ne m'arrêterais pas sur les autres personnages, au final ils ne vivent pas assez longtemps pour devenir intéressants.


Dead tube 5Les premier tomes ne nous disent pas tout. Je pense que DEAD Tube nous réserve encore pas mal de surprises. Sans forcement vouloir savoir qui a crée DEAD Tube et pourquoi (parce que pour une fois dans une histoire, ce n'est pas le plus important), j'aimerais voir l'évolution des personnages, des massacres, et de la future relation entre Mei et son cameraman Tomohiro. Le grand final de DEAD Tube devra être cent fois plus déjanté que ce qu'il font déjà. Le massacre devra être plus intense, et très spécial voir intime. J'ai hâte!

DEAD Tube N'EST PAS un manga à mettre entre toutes les mains. Si vous êtes sensibles de base, ne vous lancez pas dans l’aventure DEAD Tube. Le meurtre y est poussé à l'extrême, et le viol est omniprésent. Les mangaka ont vraiment créés un univers décalé, complètement tordu et tellement intriguant. Si vous vous lancez malgré tout dans la lecture de cette oeuvre, bon courage. 


Note de Jeliana
17.5/20

Point fort Point faible
- Des personnages plus cinglés les uns que les autres.
- On ne s'attend jamais a ce qui va arriver. Suspense!
- Aucune limite... C'est trop bon!
- Un concepte déja connu et utilisé dans certains films.
- Les viols, et les meurtres sont poussés à l'extrême (/!\)
- Réellement aucune limite. Attention âmes sensibles!

 

Dead tube 1

Titre :  デッドチューブ
Date de parution : 2016 (2014 au Japon)
Éditeur : Delcourt/Tonkam (Akita Shoten au Japon, publié dans Champion Red)
Scénariste : Yamaguchi Mikoto
Dessinateur : Kitakawa Touta
Genre : Drame, Horreur, Ecchi, Mystère, Psychologique, School Life...
Prix : 7€99
Age conseillé : +18 ans
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×