Bloody Delinquent Girl Chainsaw

Rei Mikamoto est un spécialiste de l'horreur. Avant de devenir mangaka, il travaillait au sein de la société de Jeux-vidéos Compile, et participe à la création de Puyo Puyo. Il publie son premier manga en 1999, avec Reiko The zombie Shop, puis Satanister, et The big Tits Dragon. Son style est très gore, des corps en décomposition avancée, des mises à mort excellentes. Le nu fait parti également de ses œuvres. Ce ne sont pas des mangas à mettre entre toutes les mains!

Résumé : Dans un monde ravagé par un ouragan d'atrocités, une chaîne d'acier vrombit... c'est le bruit de la tronçonneuse customisée de Geeko, délinquante au grand cœur! Cette schoolgirl a vu son quotidien bouleversé quand une de ses camarades, la psychotique Nero, a décidé de transformer toute sa classe en Zombies et autres monstruosités! Tandis qu'une véritable armée de Freaks se lève sur le pays, Geeko va devoir lutter pour sa survie... et celle de l'humanité!


L'édition WTF d'Akata a bien choisi son œuvre. Bloody Delinquent girl chainsaw est vraiment une pure œuvre what the fuck! L'édition est gore. Geeko notre héroïne arbore fièrement sa tronçonneuse dégoulinante de sang. Ca met tout de suite dans l'ambiance, c'est cool!

Le dessin peu tout de suite gêner. Geeko est sexy, pourtant... elle n'est pas parfaite. Le genre n'a rien à envier au Shojo, et je dois dire que ce style graphique colle parfaitement à l'horreur. Pour ma part, j'adore. Les Zombies sont franchement dégueulasses, et les filles... c'est un mélange entre Sexy et vraiment très très très bizarre. Franchement, le visage de Nero est... enfin voilà quoi! L'histoire est totalement stupide! Une fille de la classe de Geeko est tarée, elle veut transformer tout le monde en Zombie, et étrangement... même si elle est stupide, elle réussit. Du coup nous voilà envahi d'une horde de Zombies dégueulasses. Nero est complètement barré, mais c'est de loin mon personnage préféré. Elle est vraiment ignoble, et immonde, j'adore ça.


J'aime ce côté je m'en foutiste de l'histoire. Au final l'héroïne se bat avec une tronçonneuse, et tue ses camarades de classe sans ménagement. Camarades de classe qui se sont tous fait transformer en Zombie mutant au passage. Notre héroïne aime se battre dans des tenues légères, et le monstrueux génie maléfique Neko, se met à nu régulièrement. Je dois dire que c'est une grande première pour moi, je n'avais encore jamais vu une fille se raser sous la douche dans un manga. C'était spécial, mais ça suit le cours de l'histoire... c'est trop étrange!

Dans ce manga il y a un peu de tout. Du gore, du sang, du nu, du sexe... Rei Mikamoto fait ses œuvres très larges. Tantôt Geeko butte ses amies, tantôt elle tripote la première de la classe, la faisant tomber follement amoureuse d'elle. C'est décalé, c'est complètement barré et c'est follement génial! Le manga bien que gore se laisse lire très facilement, c'est super agréable. Des nouveaux personnages apparaissent au fil des tomes, on s'y attache, et ils deviennent des monstres que Geeko devra surement tuer. J'ai hâte de lire la suite de cette œuvre déjantée!


Note de Jeliana
17,5/20

Point fort Point faible

- Les personnages sont complètement barges.
- L'histoire est ouf par dessus le marché!
- C'est varié, il y a de tout dans ce manga.

- Il n'y a aucune limite! Ca peut déplaire.
- C'est pas à mettre entre toutes les mains.  
 

 

Bloody delinquent girl chainsaw

Titre : Chimamire Sukeban Chainsaw
Date de parution : 2016 (2009 au Japon)
Éditeur : Akata (Enterbrain au Japon, publié dans Comic Beam)
Auteur(s) : Mikamoto Rei
Genre : Horreur, gore, comédie, drame, surnaturel
Prix : 7€95
Age conseillé : +16 ans
Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire