Les quatre saisons de TIDA

Les quatre saisons de tida 5

Les quatre saisons de TIDA est un artbook emplit de dessins du portraitiste TIDA Anaïbar. Il est édité depuis décembre 2015 chez Asiatika. C'est un éditeur atypique (dans le bon sens du terme), spécialisé dans les manfra (manga version français), à qui l'on peut proposer ses propres œuvres. Vous pouvez retrouver également chez l'éditeur Cassandra (Leonardo Valenti / Marco Caselli), Les Chroniques de Liber (A. Crochet) et Lucifer (Shana – Prochainement en chronique).

Présentation éditeur : Anaïbar TIDA est portraitiste de métier, illustrateur de romans au sein des Editions Asiatika, il voue une grande ferveur au manga. Aussi, pour le plaisir, il crayonne, dessine et peint des personnages issus de shônen tel que Naruto ou encore Bleach à sa façon. S'inspirant des gens qu'il croise, des gens qu'il aime, de la vie, TIDA n'hésite pas à marier un Shikamaru Nara avec des traits adoucis par quelques ombres au ton chaud... Un artbook dont les planches vous emporte dans le monde imaginaire de TIDA au pays du manga !


Les quatre saisons de tida 2Je dois dire que c'est un très beau livre. Grand format, 60 pages, du papier épais, excellente impression des dessins, une reliure solide, le noir en couleur prédominante, et une sur-couverture qui comporte deux illustrations (celle à l'arrière appelé « L'œil de Sharingan » est particulièrement envoutante). La jaquette a tendance à se sauver du livre, attention à ne pas l'abimer (mettre un trombone résout le problème !). Les couleurs sombres et l'illustration un tantinet coquine pourrait faire penser à une œuvre à tendance érotique mais il n'en est rien, car c'est en fait une galerie de portraits, hommage à tout ces héros surement cher au cœur du dessinateur (et aussi aux notre bien entendu).

Le découpage se fait par saison (pourquoi, tel est la question). Il n'y a rien à lire, juste à regarder. Les dessins sont tantôt en couleur, tantôt en noir & blanc. J'ai aimé toutes les illustrations de l'arbook car chacune est différente et à son propre « style ». On ressent vraiment de la passion derrière chaque dessin et c'est un peu comme si on voyait par nous même comment l'auteur perçoit tel ou tel personnages. Certains thèmes de fanart sont très (trop ?!) récurrents (Naruto principalement) mais on découvre aussi quelques dessins inédits, des illustrations de Light Novel et des remaniements un peu insolite, comme une fusion entre Itachi Uchiwa et Angélina Jolie (d'ailleurs, Itachi est écrit Hitachi, coquille ou sous entendu que je n'ai pas compris car je ne lis pas la série ?!). La reliure très serrée empêche d'admirer pleinement les dessins sur double page (principalement Kakashi, son visage devient alors assez étrange...),ce qui est dommage.


Les quatre saisons de tida 3J'ai aimé les deux pages regroupant les miniatures, les titres et les inspirations, pour ceux qui, comme moi, ne sont pas très « blockbuster manga ». J'avoue que sans ça, j'aurais eu du mal sur quelques œuvres (j'ai honte... mais on ne peut être doué en tout !).Par contre, je l'aurais vu en fin d'ouvrage plutôt qu'au centre. J'ai eu une envie subite après le feuilletage de l'artbook : détacher certaines pages pour les encadrer et exposer mes préférés sur les murs de mon bureau. L'illustration d'Asuma (saison Eté) est mon coup de cœur, j'ai ressentie (alors que je ne connais pas le personnage) une sorte de tendresse inexplicable sur son visage et un certain charisme. Sur « Rinnegan », « L'œil de Gaara » et « L'œil de Sharingan » apparait une vrai profondeur dans le dessin, un peu comme si c'était les personnages qui nous scrutaient et non l'inverse. En passant, une illustration montré à Jéliana (Doflamingo) et elle est, elle aussi, tombé amoureuse! J'arrête ici pour ne pas trop spoiler.

« Les quatre saisons de TIDA » est bonne découverte pour moi. L'artbook est de très bonne qualité et les dessins sont très beaux. Quelques petites choses pourraient être améliorées, mais je dis tout de même bravo à TIDA Anaïbar qui arrive à faire ressentir sa passion pour les mangas à travers ses dessins et merci aux éditions Asiatika de nous faire découvrir cet artiste.


La note d'Honami
14 / 20

Points forts                                         Points faibles
- Les dessins de TIDA Anaïbar
- Le ressentie devant certains dessins
- Le grand format très confortable
- La qualité du papier

- La tranche qui empêche d'ouvrir le livre à
plat pour les illustrations en double page
- La fragilité de la jaquette
- Le manque de variété des thèmes

 


*Illustrations proposées avec l'aimable autorisation des éditions Asiatika

Les quatre saisons de tida 1 Titre : Les quatre saisons de TIDA
Date de parution : Décembre 2015
Editeur : Asiatika
Auteur(s) : TIDA Anaïbar
Genre : Artbook, illustrations
Prix : 20€

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire