Gyaru

Gyaru 1Mignon n'est pas Gyaru!

Tiré du mot anglais Gals, le nom est originaire de 1970 et provient d'une marque de jeans qui avait pour slogan «je ne peux pas vivre sans hommes». Toutes les jeunes filles un peu fleur bleue se sont laissées prendre au jeu de devenir Gyaru. C'est en 2000 que le style Gyaru était à son apogée. C'est devenu commun à la société japonaise.

Comme tous les styles vestimentaires japonais, il existe un grand nombre de déclinaisons. Le mot Gyary est interchangeable avec Kogyaru, on peut aussi le confondre avec Ganguro. Bien qu'étant différent. Le Gyaru s'approprie aux jeune filles qui veulent se sentir glamour, sexy, et qui casse toutes les régles de la beauté. Ce style met en valeur une beauté artificielle. Les filles utilisent des perruques, des faux cils et des faux ongles pour parfaire leurs tenues.


Mais pour devenir Gyaru, il y a des règles :

- Ne pas être trop sexy. On peut mettre un mini-short, ou une mini-jupe, mais si le bas est court, en haut on cache le décolleté. Cela ferait trop vulgaire. Une Gyaru, c'est sexy et classe.
- Ne pas oublier les accessoires, bracelets, chouchous, pinces, ou nœuds. Ne pas oublier le sac à main, toujours très tendance. Mais bien sur, il ne faut pas en faire trop.
- Habiller ses jambes, des mini bas, des collants multicolores, des bas, des chaussettes montantes (donnant un style un peu écoliere et sexy à la fois), des bottes montantes.
- Les Gyaru ne s'interdisent pas le port du pantalon (mais il faut qu'il soit sexy). Un petit slim, ou un push up. Les jeans effets déchirés sont aussi très bien vu.
- Il faut savoir jouer avec son style sans tomber dans le too much, ou d'avoir l'air de faire du cosplay. Il faut avoir l'air accessible, être sexy sans pour autant être vulgaire.
- Attention, si vos jambes restent nues, n'oubliez pas de vous épiler avant. Un bronzage parfait, tout comme vos jambes, sera de mise. Il faut etre parfaite mesdemoiselles.
- Assumez vous! Il faut faire preuve d'originalité, oui, mais en assumant pleinement son look sans trop en faire.


Maquillage gyaruCoiffure gyaru 2Le maquillage :
Le style vestimentaire est important, mais le maquillage encore plus. Les filles sont assez excentriques, pourtant leur maquillage est plutôt simple, voir léger. Un teint de porcelaine, du blush sur les joues, un peu de rose/bordeaux sur la paupières mobiles, et inférieur. Sur le coin externe de l'oeil, mettre une couleur un peu plus foncé aussi bien en haut qu'en bas. Hop, un petit trait d'e-liner en gel au dessus de la paupière mobile, du mascara, des faux cils en haut et en bas, un peu de rouge à lèvre rose pâlee et le tour est joué.

La coiffure:
Optez pour les boucles, et pour des coiffures volumineuses. Leurs cheveux sont souvent parsemés d'accessoires en tout genres, (chouchous pinces etc...). Si vous optez pour une coiffure détachée, pourquoi ne pas vous faire des couettes ou deux chignons symétriques? Voici quelques tutoriels pour vous aider dans votre quête du devenir Gyaru.


Comme je le disais plus haut, le Gyaru a beaucoup de déclinaison. Il en va du plus simple au plus éxentrique : 

Kogyaru : Ce sont de gyaru en uniforme d'écolière! Les gyaru étant très jeunes (encore plus à l'époque) devaient aussi parfois adapter leur style avec l'uniforme dans les écoles tolérant l'extravagance capillaire ainsi que le maquillage.
Ganguro : Ganguro qui signifie visage noir. Certaines se mettaient du fond de teint foncé, mais en majorité les ganguro allaient simplement se faire beaucoup d'UV. Elles se chargeaient en maquillage, avaient les cheveux bouclés et portaient aux pieds des chaussures aux semelles compensées.
Hime gyaru 1Yamamba, manba, bamba, tsuyome : Elles ont le même nom que le Yôkai Yamamba, esprit de la mythologie japonaise, ayant le forme d'une veille femme avec les cheveux en bataille. Cette branche qui découle des Ganguro, va beaucoup plus loin dans le maquillage. Tout aussi bronzée et parfois, même plus, elles utilisent un maquillage blanc pour le placer tout autour des yeux et sur les lèvres
Romamba : Romamba, signifie Romantic Mamba. Il s'agit d'un mélange de Lolita et de Mamba
B-Gyaru : référence au style hip-hop et aux danseurs de ce même mouvement, nommé B-girl ou B-boy.
Onee gyaru : Le mot de référence est Classe! Toutes les filles rêveraient d'avoir cette Gyaru pour grande soeur. Ce style est une branche pour les jeunes femme d'une vingtaine d'années adoptant un style plus sophistiqué, à travers des marques telles que Louis Vuitton , YSL ou la célèbre marque Channel ... 
Himi Gyaru : L'ambiance générale doit donner l'impression qu'elles sont des princesses d’où le terme Hime.
Gyaru mama : Certains ont trouvés le moyen de concilier vie de famille et vie de Gyaru. Elles ont créées une communauté nommée "Gyaru Mama".
Gaijin gyaru : Les Gyaru étrangères.
Kigurumi : Portant dans la rue des kigurumi, ces costumes/pyjama de personnages de dessin-animé.
Senta Guy : Les senta Guy ou Center Guy sont les équivalents masculins des Mambas et des Yamanba.
Gyaru-O : L'équivalent masculin du terme Gyaru, tant les styles peuvent être différents. Certains peuvent avoir la peau claire, d'autres bronzée. Parfois bronzés, ils n'incluent pas les Senta Guys.
Onii kei : C'est un terme équivalent à "l'onee gyaru", donc un style vestimentaire pour les grands frères.


Source : tout-sur-le-japon.jimdo, galsgalsrevolution, tchintcha...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×