Made in asia (2015)

Par Honami

Compte rendu du Made in asia 2015
Dimanche 15 mars

6 heures 30. Levées tôt. Trop tôt même… Lorsque je m’en rends compte, nous nous rendormons tranquillement devant un café. Résultat, parties en retard. Ca commence bien !
 
8 heures 35. Trajet tranquille, pas trop de monde jusqu’aux environs de Brussels Expo. Et bim, embouteillage à la sortie conseillée par mon GPS. On ne s’énerve pas (pour l’instant), mais rapidement, les resquilleurs me courent sur le haricot… Savoir vivre, ils ne connaissent pas, et n’hésitent même pas à se mettre en travers sur le Ring, bloquant une voie, pour passer avant tout le monde… Bref, un bon quart d’heure entre 5 et 10 km/h, j’approche de la sortie et soudain… Connaissez-vous ce moment où l’on se mettrait des claques? Ça m’est arrivé :3 Je quitte tranquillement la file, et sors à la sortie suivante qui elle, est totalement libre et mène directement dans le parking C, juste devant l’entrée 10 heures précise ….

Entrée : Un peu de monde mais supportable. Quelques personnes quittent la file pour un autre salon ou pour le concert de Violetta (Heureusement, nous ne nous sommes pas trompées d’entrée Huhu). Passage assez rapide, bien contente d’avoir déjà les billets (Merci Asia is One !)
 
Peu de monde, nous en profitons pour prendre des photos (gratuites) sur le stand All Nippon Airways (Youhou !). Arpentage des allées, avec la foule qui se fait de plus en plus dense ! Impossibilité de faire des photos, trop de monde. Difficulté à approcher les stands, encore trop monde. Tant bien que mal, j’arrive à faire quelques achats, poser quelques questions (notamment sur le stand Ototo/Taifu, toujours très sympa (: ). Autres rencontres assez sympathique avec l’artiste peintre Anna Karen et Obscurus presse !

Quelques petites Anecdotes amusante

" Je marchais derrière une cosplayeuse. La jeune fille était vêtue d’un pagne, d’un tout petit haut ou était attaché une cape qui traînait à l’arrière. J’ai marché trois minutes. Trois longues minutes où j’avais peur de marcher sur sa cape et que la pauvre ne se retrouve sans son haut ! Soulagement lorsqu'elle a viré sur la droite, piouf... Si quelqu'un a marché sur sa cape, ce n’était pas moi... xD
 
Il y avait un photographe professionnel (ou qui se prenait pour un pro), la quarantaine et faisait prendre des poses improbables à des cosplayeuses (je trouvais qu’il avait une tête de pervers mais enfin… xD). Vous me croirez si vous voulez, sur le dos, il avait un sac « La reine des neiges » ! Je sais, ouverture d’esprit etc... mais enfin, un sac de petite fille… WTF!! "
 
Coup de gueule contre ceux qui ont surement dû être élevé par des cochons >.<' Il y avait des poubelles disséminés dans tout le salon, en quoi est-ce amusant (ou à quoi ça sert) de mettre ses déchets à terre? Ceux qui feront le nettoyage ne sont pas des chiens bordel, un peu de respect!

Petit passage dans le Hall 6, mais petite flemme de le parcourir en entier (désolée aux organisateurs d’activités…) et puis j’avais faim, et ça sentait tellement bon... Bien fait pour moi, à cause de ma paresse, j’ai loupé le stand de Shadonia… Après un ultime passage au stand Good Smile Compagny (pour ma petite sakura <3), de multiples agacements face, encore une fois, à l’impolitesse de certaines personnes, nous nous décidons à repartir, lassées du monde (14 heures 30). Retour tranquille, montage des figurines :D , et retour avec vous sur Facebook, des cernes de 3cm sous les yeux !
 
Voilà, journée super, malgré quelques désagréments. Bravo aux organisateurs du Made in Asia (gérer toute cette foule ne fut surement pas chose facile), aux stands bien sympathique et à bientôt pour le Retro Made in Asia!

Album photo du Made in asia 2014
Album photo du Retro made in asia

Par Jeliana

Compte rendu du Made in asia 2015
Samedi 14 mars

Arrivée à la gare de Lille à huit heures pour un train à neuf heures, on attend presque une heure et... on manque de louper le train! La classe, mdr. Une fois dans le train, direction Bruxelles. (On se demandait comment on allait trouver le métro... et ben, c'est le métro qui nous a trouvé) Arrivée à Bruxelles, une horde de cosplayeurs était agglutinée devant les bornes pour retirer les tickets. Quand je dis une horde, ce n'est pas un euphémisme. On devait être au moins 600/700 à faire la queue (et encore je suis gentille vu le monde qui continuait à arriver) Pour finir, les forces de l'ordre on fait monter tous les cosplayeurs et autres à destination du MIA dans le métro sans payer (parqué comme du bétail on peut dire!).

Une fois arrivées près du bâtiment... une queue, mais incroyable, pour ceux qui n'ont pas acheté de ticket à l'avance (ils ont dû s'en mordre les doigts). Nous devions arriver au bâtiment à 10 heures environ, nous ne sommes pas arrivées (à cause du métro) et rentrées avant 11 heures 30. Une fois dans le bâtiment, les choses sérieuses commencent et la... c'est le drame. Plus de petit plan, à peine 10 minutes après notre arrivée. Impossible de s'y retrouver à cause d'un monde fou qui se trouvait dans la salle. Pour accéder à un stand il fallait au moins attendre vingt minutes, si on ne se faisait pas pousser pour avancer. On a finalement réussi à faire notre petit tour, même si on était souvent pris en sandwich (quand on mesure 1 mètre 50, je peux vous dire que c'est difficile d'être collée comme ça aux autres. Ils ne font pas attention, alors entre les coups de sac et les mains baladeuses y a de quoi perdre son sang-froid!). A cause du monde, impossible de prendre des photos de cosplayeurs. (ce qui m'a un peu déçue).

Pour le retour, On est partie du MIA à environ 5 heures. Un petit ras le bol du monde et de ne pas pouvoir voir les stands, c'était assez agaçant. Et arrivées au métro, même bataille. Il y a eu un incident dans un des métros (ou quelque chose comme ça) donc, obligées de faire tout le tour pour trouver une autre bouche de métro, blindé avec tous les sortants du MIA. Une fois encore parqués comme du bétail, à devoir passer en groupe et rentrer dans le métro sous l'œil attentif des forces de l'ordre. Cinquante stations plus tard (lol), on arrive à la gare pour attendre notre train qui n'arriverait pas avant 19 heures 50.

On a fait le tour de tous les distributeurs pour trouver du café, et pour manger. (Même si on a acheté pas loin de 30€ de bonbons et gâteaux japonais :P). Au final, on a attendu dans une salle au chaud et assises, et ce n'est qu'à 19 heures qu'on est passées aux détecteurs de métaux et qu'on a pu s'installer dans notre train direction Lille.

Malgré tout, une bonne journée un peu froide (la jupe au mois de mars, je bannis à tout jamais!) J'ai pu acheter ce qui me faisait envie, (Excepté les figurines. Toujours un monde de ouf devant les stands) et j'ai acheté des cadeaux pour tout le monde! La journée fut éprouvante, des courbatures, un mal de dos et d'épaules atroce. J'en souffre encore, je ne sais pas si je retournerais au MIA l'année prochaine (je serais encore plus vieille quoi...). Mais bon, malgré tout je me suis faite plaisir :) !

Album photo du Made in asia 2015

Passion mangas au made in asia

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire