Japan expo (2015)

Chibi jeliana et honami japan expo

Par Jeliana

Compte rendu de la Japan expo 2015

La Japan expo est le plus grand rassemblement de fan de la culture japonaise en France, à Paris.
Tous les ans, entre le deux et le cinq juillet, une belle brochette d'Otaku se présentent à l'entrée
du parc des expositions, et cette année Passion mangas y était ♥!

Jour 1 – Jeudi deux juillet - 4h00

Debout 4 heure du matin. Une chance pour Honami et Castiel que mon cycle de sommeil se termine exactement à cette heure-ci, sinon nous n'étions pas partie. Petit-déjeuner, préparation du cosplay (Rumi Otaku girls) et hop dans la voiture pour rejoindre la gare la plus proche. Une fois dans la gare, il arrivait souvent que certaines personnes nous dévisagent (Eh oui... à la campagne voire une écolière avec des tresses, et une jeune fille aux cheveux roses, peut paraître étrange). Leurs regards insistants ne nous ont pas gênés (le pouvoir du cosplay!) et nous sommes montées dans le train direction Paris - Gare du nord.

Après une petite sieste dans le train, nous nous sommes engouffrées dans le métro avec une seule chose en tête : Trouver et suivre des cosplayeurs. Une fois la rame trouvée nous pouvions entendre « Parc des expositions - Japan expo!! ». Suivez le guide... une chance que le métro nous dépose au pied des escaliers du parc des expositions. Rassurées, nous nous sommes assises le temps de faire une pause.

Les cries du staff et la chaleur nous assomment déjà. « Suivez la ligne orange », ont-ils criés avant de nous faire entrer dans le bâtiment qui sera la bête noire de ce week-end. Notre première réaction fut de rire, voir autant de monde réuni au même endroit peut parfois avoir un côté drôle, jusqu'à ce que la file s'arrête complètement. Une?! Non, c'est bien deux heures que nous sommes restés coincé en troupeau. Un problème pour le staff de Japan expo qui voit l'impatience se lire sur les visages, et les malaises dû à la chaleur commencer. Une fois le problème réglé nous sommes enfin rentrées...

Un soulagement. Une pause clope s'impose pour l'ainée, et l'envie de grignoter se fit ressentir. Il faut dire, pour une exposition qui ouvre ses portes à neuf heures, nous ne sommes pas entrées avant onze heure et demie. Des étoiles dans les yeux. Une fois entrée, la tension a disparu. Nous passions de stand en stand, les yeux brillants, attirées par tous les bijoux et les vêtements kawai!

Pour nous la première partie était très girly. Des bijoux, des robes, et des produits de beauté. Petit arrêt sur le stand de Poudre de bulle (cosmétique kawaii), où nous avons été traité comme des princesses. C'est les bras déjà chargés d'achats que nous avons entrepris l'ascension des stands. Et hop des mangas, des mangas et encore des mangas. En suivant mon flair, nous sommes tombées sur le stand Taifu (Pas besoin de plan, le Yaoi m'appelle) Ten count, Hide & sike (1&2) et bien entendu IN THESE WORDS 2 ♥

Déconnexion! Castiel et moi cherchions Honami lorsque mon regard est tombé sur un petit stand juste à côté de Taifu. Lorsque j'ai aperçu Narcissus et Togai Jun, mon cerveau a surchauffé et je me suis comportée comme une idiote. (Honami m'a poussé jusqu'au stand) J'en ai même oublié de prendre les préquels en vente UNIQUEMENT pour la Japan expo. Autant vous dire qu'après cette merveilleuse rencontre j'étais aux anges et j'arborais mon trésor fièrement. « J'ai eu ma dédicace! », criais-je à plusieurs reprises.

La première journée touche à sa fin et en nous dirigeant vers la sortie, nous avons fait quelques arrêts. En effet, un petit tour par le stand Akata s'imposait (Magical girl site, Pomme miracle). Nous n'avons jamais été aussi bien reçue que sur ce stand, il fut pour moi le meilleur de toute la Japan expo! - The en...

Fin!? Vous voulez rire! C'est ici que le calvaire commence. Une fois sortie de la Japan expo et du parc des expositions le GPS piéton nous donnait à peu près une demi-heure, trois quarts d'heure à pied. La journée fut longue, et devoir marcher une fois de plus nous a totalement démoralisé. Mais c'est avec entrain que nous nous sommes mises à arpenter les rues de Paris dans l'espoir de voir l'hôtel au coin de la rue. Le soleil, le soleil, le soleil... après quelques kilomètres à pied nous fûmes prises de vertiges et de nausées. Tout aurait pu s'arrêter là, mais dans notre malchance légendaire, nous sommes tout droit arrivées... sur l'autoroute.

Arrivées à l'hôtel, nous ne pouvions que conter notre mésaventure. L'autoroute... il nous était impossible de continuer notre marche. Nous étions exténuées, mais pas assez pour être suicidaire. Hop un coup de fil et une voiture passe nous prendre (ouf). Une fois dans la chambre (après avoir galéré avec la clef), nous nous sommes affalées dans les lits à n'en plus pouvoir bouger. Juste une bonne douche et un épisode de Bones, et hello Morphée. La première journée fut éreintante.

Jour 2 – Vendredi 2 juillet – 7h00

Réveillée par le bruit d'une sonnette!? Impossible du troisième étage, mais au moins j'étais réveillée avant tout le monde. Les avions? Ils ne nous ont pas gênés. Nous étions tellement fatiguées, que même la fenêtre grande ouverte n'a pas eu raison de notre sommeil! Sept heures trente, petit déj' ! L'hôtel où nous sommes descendu était rempli de cosplayeur, une Lolita, et deux membres de la garde SNK dès le réveil. Excellent!

Arrivée vers onze heures à la Japan, à peine entré la tension monte. Et s'il y a autant de monde qu'hier?! Et la... soupire de soulagement et petit cri de victoire, il n'y a plus de file d'attente. Yeah, (Une photo!). Nous sommes entrées rapidement, soulagées de ne pas avoir eu à faire la queue une nouvelle fois. La journée de vendredi fut plus détendue. Je ne portais pas mon cosplay, la météo a eu raison de moi et de mon éventail SNK (mon meilleur ami durant ces deux jours de convention).

Un petit tout par ci, un petit tour par là. C'est la valise en main gauche et l'appareil photo en main droite, que j'ai mitraillé les stands Japan expo. Des idoles? Vite une photo! Le groupe Bee Shuffle? (A ce moment là, je bavais avec Castiel, c'est Honami qui a pris la photo), hop une photo. Nous avons même eu la chance de discuter (enfin d'essayer de comprendre l'anglais) avec Noripanda, une des chanteuses des baseballs girls (Chelu nous a même laissé la prendre en photo). Les Japonaises sont trop kawaiiiii!

Nous sommes restées un moment dans le coin des chanteuses jusqu'à ce que mon regard soit attiré par... Hello kitty! (Hop photo!) Un stand lui était dédié, et (notre gourmandise légendaire) nous a obligé à acheter un petit biscuit à son image (sablé recouvert de sucre glace, trooop bon!). Durant ces deux jours de Japan expo, la gourmandise a dicté notre conduite. Comme vous avez pu le voir sur la photo de nos achats, la nourriture règne en maitre. Bonbon, gâteau, pocky, boisson sucrée, tout pour nous régaler :D !

Vers deux heures et demie, nous nous sommes décidées à faire une pause, et à gouter un produit venant tout droit du Japon. Quoi de mieux que des Onigri pour boucher notre fringale?! Hop sur le stand, une boîte de dix s'il vous plait. Malgré le prix notre estomac nous en a grandement remercié. Assises par terre, la valise entre les jambes, je me régalais lorsqu'une femme asiatique nous a demandé une photo. (Oui une photo de nous en train de manger... Pourquoi pas?! :O Hop une bouchée, miam!).

Après notre petit repas nous nous sommes promenées par-ci par-là, essayant de prendre un maximum de photos pour nos petits pandas :) L'exposition Sailor moon, Dragon ball z, One piece ♥ (Ok, cette expo c'est surtout pour moi que j'ai pris les photos. J'aurais voulu prendre le Ope ope no Mi entre mes mains). Nous étions comme des enfants en train de parcourir un monde merveilleux.

Une pause au soleil et retour dans le hall. La folie a eu raison de moi et c'est décidé que je me suis rendue sur un stand de Yukata! Mon plus gros achat de la Japan expo en vaux vraiment la peine. La vendeuse était complètement adorable, et malgré la chaleur elle m'a fait essayer cet ensemble noir à fleurs roses. Une pure merveille! Un petit tour sur les stands Kawai pour trouver un éventail de la même couleur et hop ma tenue est au complet. Quelle folie! (Hâte de prendre des photos!)

Notre Japan expo s'est terminée sur une petite note désagréable. Le métro! Après avoir dû racheter des billets (un micmac incroyable!) nous sommes montées dans la rame (dur, ma valise pesait au moins 20kg). Une chaleur incommensurable et dix stations avant d'arriver à notre destination. Une, deux, trois, puis neuf lorsque le métro s'arrêta net. Une petite voix sortit alors des enceintes, «Un problème est survenu sur la voix... ♫ », dit-elle causant des grimaces indescriptibles sur le visage des victimes de la chaleur. A l'arrêt, nous pensions tous mourir... de chaud. Une chance pour nous, le métro a repris sa course quelques secondes plus tard, sous le râle de soulagement de tous ses passagers.

La gare fut un soulagement. Après avoir cafouillé à chercher l'entrée nous nous sommes laissées tomber non loin d'un stand de boisson (Près de 7€ deux boissons fraiches, c'est du vol!), exténuées. Nous ne pensions plus bouger, jusqu'à ce que notre voisine de sol nous fasse changer d'avis à l'aide de son mcdo. Un rapide coup d'œil et hop, direction le mcdo le plus proche. De retour à notre place nous avons fait une bonne dégustation, puis regardé la fourmilière géante qu'est le quai. Une aventure fort intéressante malgré la fatigue et les cloques sur nos mains. Nous sommes montées dans le train à vingt heure quarante, guettant chaque Otaku de retour de la Japan expo (Le train en était bondé, à commencer par nos voisins).

Nous ne sommes pas rentrées avant vingt trois heures, sous une chaleur inconfortable.
Malgré tout, la Japan expo reste pour nous un très bon souvenir, avec des personnes
incroyables et des cosplay fantastiques. La Japan expo fut pour nous une expérience fabuleuse,
les photos parlent pour nous :)

Album photo de la Japan expo 2015

Par Honami

Compte rendu de la Japan expo 2015

Jeliana vous aillant déjà parlé de notre périple de galériens, je ne vais pas vous faire une deuxième récap'. 
Vous allez avoir plutôt droit à mes impressions, mes coups de gueule et mes coups de cœur. 
Vous allez découvrir que je suis une râleuse et que j'ai un avis sur tout :x !

- En premier lieu les files d'attente. Je ne connais rien à l'organisation d'un tel évènement, je ne vais donc pas critiquer là dessus. Mais sérieux, quelques infos auraient été pas mal quand même. Non, toutes les personnes dans la file n'ont pas leur nez collé à Facebook alors pourquoi ne pas avoir fait l'annonce du bug informatique aux visiteurs plutôt qu'aux fans de la page Japan Expo ? >< Il faisait une chaleur à crever, j'avais l'impression de faire la danse de la sardine (c'est pas drôle...) alors un gars, au loin, avec un petit portevoix, qui nous aurait annoncé le soucis et se serait excusé, ça aurait quand même été la moindre des choses.

** Coup de gueule pour ceux qui remontent les files en forçant. Alors, je vous jure, le salon peu très bien fonctionner sans vous, les pockys ne vont pas s'envoler (il y a du stock) et les tomes de Fairy Tailes non plus >< Désolée je m'égare et je dis n'importe quoi mais quand même, le manque de politesse, chapeau (de paille <_<). Non, les gens ne font pas exprès d'avancer à la vitesse des escargots de courses, c'est bloqué, pas besoin de se glisser dans des interstices qui n'existent que dans vos fantasmes !

** Grosse déception sur certains fans de mangas, ceux qui n'ont rien d'autre à faire dans la file d'attente que de se foutre de la gueule des autres. Ca ricane, ça se balance des coups de coude même pas discret. T'as vu son pif ? Trop moche (variante ~ trop grosse) pour faire un cosplay ! Il est coiffé comme mon clebs ! Mais vous vous croyez où ? (la colère me reprend) En quoi ça vous regarde les cheveux du voisin ou sa façon de s'habiller sérieux ? Depuis quand les gens ont des comptes à rendre aux autres ? J't'en ficherais moi de la liberté d'expression :3 La prochaine fois, j'emporte un miroir avec moi et le premier que j'entends se foutre de la gueule de quelqu'un, je lui colle sous le nez : Regarde ta tronche avant de te moquer!

- Enorme coup de cœur quand tu entres (enfin), les yeux pleins d'étoiles en voyant les halls immense, la déco, les cosplayeurs et que tu te dis : Ca y est, on y est ! Indescriptible ! ~ Soudain, je ne regrette pas d'avoir patienté 2h30 pour entrer ~ L'ambiance d'une convention, c'est juste exceptionnel !

Conseil pratique : Quand tu vois un auteur en dédicace, au stand, qu'il n'y a personne dans la file, que les dédis sont libre, NON, NON et NON, tu ne te dis pas : « J'irais plus tard », tu y vas TOUT DE SUITE!! Ça sent le vécu... Mon vécu et je me mettrais des gifles... Jéliana a eu une chance terrible et de mon côté, je m'en mords encore les doigts. Tentez en même temps de ne pas perdre votre cerveau pendant la dédicace (spécial Jeliana et ses doujins Guilt Pleasure !)

Coup de cœur : Pour tout les cosplayeurs, big up pour leur courage face à cette chaleur ! Big up aussi à toutes les petites japonaise trop kawaii qui ont jalonnés cette éditions ~ Je sais, elles étaient là pour vendre ou chanter, parlaient à peine anglais mais quand même, elles sont trop choupi !

Anecdote : Comment passer pour une voleuse en une leçon et sans le faire exprès :$ Stand Ki-oon (dédicace à mon vendeur, très gentil). Je choisis mon tome de "Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l'épée de glace", il me l'emballe et ne me demandez pas pourquoi, j'ai cru qu'il l'avait posé devant moi sans l'emballer. Je prends donc le livre, me retourne prête à partir... Jeliana et Castiel m'arrête, me demandant ce que je fais :O Ah ba oui, j'avais pris Silent Voice T1 (que je possède déjà). Je ne sais pas si le vendeur m'a cru (je le comprendrais x) mais j'allais réellement partir avec celui-ci et je lui aurais laissé mon tome de FF... Et j'aurais fait la gueule je vous jure... M'enfin, trop tard hein x'D

Pèle mêle : Énorme coup de cœur pour le stand Akata, sur lequel notre passage fut un plaisir ! Gifles mentales à moi-même, de ne pas avoir fait un logo « Passion Mangas » en carton (celui en perles Hama à explosé le jeudi matin dans le métro...). Petite déception de ne pas avoir eu assez de temps pour faire tout le salon et de ne pas avoir pu rencontrer plus de monde (en réalité on n'a vu personne...). Egalement de ne pas avoir acheté un yukata comme Jéliana... Mes doigts (abimés par les sachets) sont enfin guéris :3 (Note à moi-même : Y aller en voiture la prochaine fois !). Encore un conseil (ou plutôt une vérité) : Attention, le chocolat ça fond quand il fait chaud (méga pocky et méga panda, yatta !).

En écrivant l'article, j'ai comme une envie soudaine de retourner en convention (récurente, j'adore l'ambiance), une petite nostalgie en se disant « C'est déjà fini... ». Big up encore pour ce super week end entre sœurs, ça faisait longtemps ^^ On s'est super bien amusées même si vous êtes des folles et qu'on a galéré plus qu'à notre tour :p Malgré toutes les tuiles qu'on a eu, j'espère qu'on y retournera l'année prochaine ! Maintenant je dis : Vivement le Retro Made in Asia :D

Album photo de la Japan expo 2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire