Ayakashi : Japanese Classic Horror

Ayakashi japanese classic horror 03"Ayakashi : Japanese Classic Horror" est une série d'animation japonaise du studio Toei Animation datant de 2006. Elle se compose de 3 arcs distincts (11 épisodes en tout), réalisé par 3 réalisateurs différents. Les versions DVD / Blu-ray en France sont sorties chez Kazé.
Les 3 arcs racontent chacun une légende issue du folklore japonais :
- Yotsuya Kaidan (L'histoire du fantôme de Yotsuya, épisodes 1 à 4) est une adaptation d'une pièce kabuki datant de 1825, écrite par Tsuruya Nanboku. Réalisateur : Imazawa Tetsuo (Candy Candy, Tetsujin 28-go, Digimon Tamers...)
- Tenshu Monogatari (La Légende du Donjon, épisodes 5 à 8) est l'adaptation d'une nouvelle datant de 1917 et écrite par Kyōka Izumi. Réalisateur : Kadota Hidehiko (Storyboarder de One Piece)
- Bakeneko (Monstre-chat, épisodes 9 à 11) est quant à lui une œuvre originale pour la série, inspiré de la légende du Bakaneko, un fantôme populaire au Japon. Réalisateur : Nakamura Kenji (Kemonozume, Mononoke, Gatchaman Crowds...)


Reprenons les arcs :

- (Arc 1) Yotsuya Kaidan : Nous suivons Iemon Tamiya, un bushi devenu rônin (un samouraï sans maître qui n'a pas voulu se faire seppuku - suicide rituel). Véritable paria, il est, avec sa femme, méprisé de tous. Il accepte la proposition du riche Kihei Itô d'épouser sa petite fille pour retrouver ses privilèges. Mais voilà, il est déjà marié et décide de se débarrasser de sa première épouse. Après moult rebondissements, la femme revient sous la forme d'un esprit vengeur (onryô)...

Ayakashi japanese classic horror 01

- (Arc 2) Tenshu Monogatari : Himekawa Zusho-no-suke est un fauconnier. Pendant une partie de chasse, son faucon Kojirô s'échappe. En le cherchant, il rencontre une jeune femme se baignant nu dans un étang. Le rapace s'est en fait dirigé vers le fort Shirasagi-jô, qui n'a pas une très bonne réputation. Il rencontre la-bas la fameuse jeune femme, qui se nomme Tomi-hime et qui est à la tête de ce château, où habitent des wasuregami (dieux oubliés). Ils tombent amoureux...

- (Arc 3) Bake Neko : On y suit l'intervention d'un apothicaire itinérant auprès d'une famille. Un jour de noce, la mariée s'est effondré, tuée par une force mystérieuse. Après enquête, il se rend compte que c'est en fait l'œuvre d'un bake neko (Yokai chat au pouvoir surnaturel), qui semble nourrir une haine féroce envers la famille. Tentant de l'éliminer, l'apothicaire en apprendra plus sur le sombre passé des membres de cette famille car le bake neko n'est pas là par hasard...

Niveau graphisme, je dirais que c'est du grand art ! Non pas parce que le dessin est magnifique, kawaii ou parfait, mais parce qu'il arrive très facilement à vous emmener dans l'époque de la légende. En résumé, les dessins correspondent parfaitement à ce genre de série, à la fois rétro et folklorique. L'animation passe du lent à la rapidité en quelques instants. Certaines scènes paraissent plates, puis s'accélèrent soudain. L'ensemble est assez fluide néanmoins et rend une très bonne ambiance.

Les histoires sont intéressantes tout en étant un peu déstabilisantes. Je m'explique : en apprendre plus sur le folklore d'un autre pays est toujours intéressant. Cela permet de comprendre leurs traditions, pensées, modes de vie etc... Et en même temps, nous, occidentaux gavés de blockbusters américains et de contes d'Andersen relookés à la sauce Disney, nous avons du mal à comprendre ces légendes qui nous semblent plus qu'étranges. Ce folklore donc, bien que fascinant, à plus de mal à nous toucher que ne le ferait "La reine des neiges" (que j'adore aussi x)

Ayakashi japanese classic horror 02Pour ce qui est de l'horreur, alors pour moi, je dirais léger. Je ne nie pas du tout que cette série puisse choquer une bonne partie du monde (du sang, des meurtres, de la trahison, des mensonges...). Mais enfin, comme je le répète à tout va, si quelqu'un dans le monde avait regardé autant de films d'horreur que moi, il serait (sauf s'il a comme moi un gène immunisant) interné dans un hôpital psychiatrique x). En bref, c'est une série sur des légendes horrifiques du folklore japonais, rien d'étonnant à avoir une femme atrocement défigurée qui revient hanter tout le monde donc !


Pour conclure, je dirais que c'est une assez bonne série, qui permet de se plonger dans un Japon plus ancien que celui que nous connaissons et dans le folklore nippon. Le graphisme correspond totalement à l'ambiance que les réalisateurs veulent partager et les 3 arcs sont intéressants. Cela reste un très bon divertissement qui néanmoins pourrait choquer un certain type de public, ne pas plaire à un autre.

La note d'Honami

16 / 20

Points forts Points faibles

- L'animation très bien adaptée
- Les dessins peuvent paraître laids mais ils mettent de suite dans l'ambiance
- Le 3e arc (mon préféré) sur un ton "psychédélique

- Le folklore pas toujours bien compris par les Européens
- La lenteur de certains passages

 

Ayakashi japanese classic horror jaquette

Titre orignal : 怪~ayakashi~ Japanese Classic Horror
Pays : Japon
Sortie : Hivers 2006
Épisodes : 11
Durée : 23 min
Studio : Toei Animation
Réalisateur (s) : Imazawa Tetsuo, Kadota Hidehiko, Nakamura Kenji
Genre : Fantastique, Folklore, Épouvante, Surnaturel

Bouton acheter amazon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×